Cocktail évidemment noir

Publié le : 12/10/2017 18:01:26
Catégories : Les chroniques d'une créatrice Française , Les incontournables

Delphine Josse

Des bisous, plein, des « wouaou tu es là », des « je suis trop contente », des « oh c’est quoi, ça se mange, c’est noir ?! »

Et là je me prends ma claque, vous êtes plus de 60 ! On a poussé le concept jusqu’au bout et vous avez joué le jeu, tous habillés en noir.

J’adore. Merci !

Lancement de la marque Delphine Josse

Lancement de la marque Delphine Josse clientes

19h15 Nous avons le plaisir de recevoir M. Pierre ESPLUGAS-LABATUT, adjoint au maire en charge des musées.
Ma ville a une place importante dans mon cœur, je suis fière qu’un élu soit présent.
La tension monte, c’est le moment du discours, exercice périlleux auquel je tiens, allez je le fais au feeling !
C’est le cœur plein que les mots me sont venus.

Lancement de la marque Delphine Josse Pierre Esplugas-Labatut

Lancement de la marque Delphine Josse discours

Crédits photos: Yann Marchadier


21h Je goûte enfin au black mojito et ils sont où, les makis au riz noir ?
On monte un peu le son, mes amies essayent des robes !

Cocktail Delphine Josse Makis noir
Crédit photo: Lucie Breton

22h Eh oui, pour de vrai, on est ultra fatigués et super contents, Bébé dort déjà.
Justine la super nounou nous raconte leur soirée entre pâte à modeler et tarte dont ils se sont régalés, lui aussi s’est bien amusé.
Maman et Papa bien heureux !
Je ne me lasserai jamais du souvenir de cette soirée, de nos rencontres, de votre enthousiasme !
Une soirée extraordinaire.
 
Extraordinaire aussi les jours suivants !
On devait rester une semaine, finalement on s’est installés pour quinze jours !
Ce qui m’anime, c’est de vous voir incarner mes idées, de voir comment vous vous les appropriez, ça c’est mon bonheur !
Échanger avec vous, vous raconter mes robes, mes noires, mes bruits, mes inspirations.
Vous écouter décrire ce que vous y voyez, me découvrir à travers vos yeux : vous percevez les subtiles influences que je souffle sans même m’en rendre compte.
Votre regard sur mon travail me conforte, me transporte…
 
Ces quinze derniers jours ont été de la folie, ils ont bousculé mes attentes, ouvert la voie sur l’évolution de ma marque.
C’est le début des possibles.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire